vendredi, 18 septembre 2009

Sur ma peau

Sur ma peau

 

t'aimer
Sur ma peau

Elle a ceint ses bras qui jouent

Elle a mis ses seins

Elle a mis sa joue

Elle a mis sa peau

 

Sur mon cœur

Elle a mis ses cheveux longs

Qui caressent mon bonheur

Et magnifient les silences

De nos corps allongés dans la pure indolence

Du grand salon

 

Sous mon être

Elle a voulu glisser la fraîcheur de ses membres

Elle a caché la clef de ma chambre

Elle a choisi d’arrêter le temps

De me prendre en nouvel amant

Et de renaître

 

Oubliant les anciens maris

Les larmes taries

Elle a dit qu'il est temps qu'on allume un grand feu

Avec les souvenirs anciens que l’on regrette un peu

Avec les vies vécues qui ne reviendront plus

Avec les vieux sonnets que personne n’a lus

Et les photos jaunis qui meurent au salon

Où mon corps allongé nage en ses cheveux blonds.

 

 

Condor - Jean-François D

6 août 2008

 

08:42 Écrit par elvane/condor JFD dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.