samedi, 06 mars 2010

Le pantoum

plume sable

Le Pantoum

 

Le pantoum a sa source en des contrées malaises,
 - La chaleur est humide au Soleil tropical -
Le poète y écrit sa peine et ses malaises
Au rythme lancinant d’un tempo musical.

La chaleur est humide au Soleil tropical,
Le ciel est imprégné de lumière azurine.
Au rythme lancinant d’un tempo musical,
Mon cœur comme un refrain frappe dans ma poitrine.

Le ciel est imprégné de lumière azurine,
Mais la grisaille ici prolonge les hivers :
Mon cœur comme un refrain frappe dans ma poitrine ;
Il ne me reste plus qu’à composer des vers.

Mais la grisaille ici prolonge les hivers :
Mon amour est parti au pays des falaises.
Il ne me reste plus qu’à composer des vers !
Le pantoum a sa source en des contrées malaises.



18 mars 2006

condor - Jean-François D

22:31 Écrit par elvane/condor JFD dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.