mercredi, 10 mars 2010

Avant de mourir

Poème JF Avant de mourir

Avant de Mourir

 

Continûment meurtri par un songe effrayant
Mon regard est fixé sur un mur qui s’effondre
Un abîme où le vide est seul à me répondre
Une absence habitée d’un secret terrifiant

Mon crâne est trépané dans le cri humiliant
Du mépris. Je ressens dans ma poitrine fondre
La fange abjecte et noire où savent se confondre
D'ignominieux desseins d’un bas-fonds fourmillant

Surtout quoiqu’il advienne il faut que je respire
Me forcer à survivre à résister au pire
A chasser de mon for le démon qui me nuit

Au-delà du destin qui me ronge et m’enfièvre
Je ne dois pas crever sans qu’au bout de ma nuit
La femme que j'adore ait embrassé ma lèvre.





-Condor- Jean-François D.

16 décembre 2005

21:26 Écrit par elvane/condor JFD dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.