mardi, 20 avril 2010

Le jour se lève

 

 

poème le jour se lève.

Le jour se lève

 

Dans la pénombre bleue, lorsque le jour se lève,

Je me penche sur toi en effleurant ton dos

J’apporte avec tendresse un bol de café chaud.

Une douce façon pour sortir de ton rêve.

 

Je me penche sur toi en effleurant ton dos

C'est un instant magique en cette aurore brève.

Une douce façon pour sortir de ton rêve.

Ce matin est câlin , Prenons le pour cadeau .

 

C'est un instant magique en cette aurore brève

Doucement je murmure : “il est encore tôt .

Ce matin est câlin , prenons le pour cadeau

Garde moi contre toi, je serai bonne élève.”

 

Doucement je murmure : “il est encore tôt

Oublions le réveil, faisons un jour de trêve,

Garde moi contre toi, je serai bonne élève

Laisse moi me glisser et caresser ta peau . ”

 

Oublions le réveil, faisons un jour de trêve,

Le soleil attendra derrière le rideau.

Laisse moi me glisser et caresser ta peau .

Dans la pénombre bleue lorsque le jour se lève.”

 

 

**elvane**30.03.2006**

14:36 Écrit par elvane/condor JFD dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 14 avril 2010

Dormons


poème  Dormons

Dormons

 

Tu as ma douce amie expurgé mes démons
Et relevé la croix de mon âme en déroute
Un baiser effleuré plus léger qu'une goutte
Fait trembler l'océan et déplace les monts

Au lieu de t'éloigner sous d'acerbes sermons
Tu m'as emprisonné où ton corps se veloute
Joyeuse étreinte, instant magique, étrange joute,
Ma vie est une voile au vent de tes poumons

Nul parfum ni dentelle à ta peau ne s'ajoute
Ta beauté me suffit lorsque tes reins se voûtent
Sur le drap de satin où nous nous consumons

Je m'envole oubliant mes souffrances dissoutes
Dans le ciel enchanté du monde où tu m'envoûtes
Mais je crains le moment où tu diras « Dormons ! »



Condor Jean-François D

8 avril 2006

17:14 Écrit par elvane/condor JFD dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |