dimanche, 12 décembre 2010

Un rire un chagrin

 

 

 

poeme  JF un rire un chagrin  l'oiseau.jpg

 

 

Un rire un chagrin

 

Un rire un chagrin un doute incertain

Parfois coléreux parfois libertin

Mon esprit hésite entre deux allées

Deux chemins perdus sans fins signalées

Ma folie oscille entre deux destins

Mon corps est broyé de maux intestins

Et je ne sais plus ce que je dois dire

Sous les vents glacés qui me refroidirent

Ce que je dois faire aux souffles brûlants

Si je dois gommer les mots virulents

Qui hantent mon âme et peuplent ma vie

Et s’en font aller la femme ravie

Du satin douillet et chaud de mon drap

Quand j’ai mis à nu ma peau de quadra

Des larmes bleutées d’une eau transparente

Viendront s’égoutter de une à quarante

Un pleur essuyé d’un revers de main

Coulera c’est sûr à nouveau demain

Au fond de tes yeux une étoile rouge

Sous l’onde salée frémit tremble et bouge

Est-ce le reflet perdu du bijou

Ciselé d’or fin serti d’acajou

Qui scintille autant que le cimeterre

Qui m’enverra tôt dans le cimetière

Bijou merveilleux comme ce diamant

Que t’avait offert un ancien amant

Et dont l’éclat blanc comme une autre lame

Vient encor frapper mon corps et mon âme

J’en viens à haïr l’antre de tes seins

Où j’avais conçu d’immenses desseins

Car dans ton parfum l’image d’un autre

Sur ta peau dorée flotte au lieu du nôtre.

 

Condor - JF D

2 avril 2006


 

 

20:48 Écrit par elvane/condor JFD dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |